Le sport national au Sénégal: le marché!

Week-end prévu « tranquille » avec grasse mat’ le samedi et farniente l’aprèm… Nous avons donc voulu flâner au marché. Direction le marché artisanal de Mbour, un regroupement de plusieurs artistes sculpteurs, peintres, percussionnistes, etc. Nous n’avons pu découvrir seulement la moitié tellement nous étions épuisés! Malgré les forces accumulées durant la longue nuit, le bagoo et la perseverance des marchands l’ont emportés. A chaque « magasin » (3m² à peine, collés les uns sur les autres) nous devions répéter que nous étions des travailleurs au sénégal pour trois mois et que nous reviendrons… Certains vendeurs ont quand même réussi à nous faire mettre les pieds à l’intérieur de leur bouiboui, il y en a même un qui nous à donner un collier en guise de bienvenue…

Une fois sortis et le souffle repris, nous avons continuer dans les rues du centre-ville pour trouver des babouches. Au final: deux pantalons, un tee-shirt, un maillot de foot pour Guillaume, mais pas de babouches.

Après l’effort le réconfort, direction dans un p’tit resto au nous avons déjeuner…à 16h30 quand même.

Soirée au Name Gnagna (bar de chez théo) où Mustapha nous a rejoint: grosse soirée improvisée avec encore de nouvelles rencontres. Nous avons discuté avec un lutteur qui apparement aurait déjà battu Yekini (star de la lutte, invaincu), faut dire qu’il avait un cou dans le nez, un ami à Mustapha, plus vieux, qui à même enlevé sa chemise pour laisser apparaître des grosses tablettes, qu’il a montré à un pilier de bar qui à refuser de saluer Lucie sous prétexte que c’était une femme… Ah ça nous faut pas nous chercher avec nos anges-gardiens!

Retour à 5h30…

Gros dodo chez ma « gazelle » et dimanche (fatigué) sur le camp pour assister à une défaite du Sénégal contre l’Angola (3-1) à la Coupe d’Afrique des Nations…Je me suis donc fait chambrer, moi qui venait d’acheter le t-shirt du sénégal.

Semaine qui s’annonce speed, mais week-end libre normalement.

Ba bennen yon!


Archive pour janvier, 2008

Deux animateurs à l’action!

C’est partit, nos objectifs sont clairs, à nous de jouer!

Nous assurerons l’encadrement des jeunes avec le reste de l’équipe et proposeront nos compétences pour animer des temps d’activités et de veillées (souvents dénigrés par l’équipe). Nous travaillons sur le projet de faire un dossier de fiche technique qui regroupe toutes les animations possibles, afin que celle-ci soient faisable par les éducateurs sénégalais et les jeunes, même après notre départ. Nous devons axer nos propositions d’activités sur des objectifs pédagogiques répondant aux besoins des jeunes comme par exemple la patience, l’expression orale, l’endurance, le respect,etc.

Premier test mercredi soir avec une veillée Loup-Garou, le jeu de rôle qui cartonne en France. Evidemment pas de cartes de jeu donc à nous de les créer (nous avons même fait la boite,classe non?). Grande première pour nous car pour un jeu qui se joue normalement à une dizaine maximum, nous nous sommes retrouver le double: jeunes, éducateurs, tout le monde à fond dans le jeu! Crises de rires, triche (des éducs aussi parfois), et longs débats au rendez-vous. Tout le monde çà été très satisfait, nous avons mis la barre assez haute, va faloir assurer à la prochaine…

Jeudi, rendez vous au chantier humanitaire dans un petit village voisin. Pas beaucoup de travail à faire et une quinzaine de ptit sénégalais dans les pattes qui voulaient notre montre… L’un deux me tend une balle et c’est parti pour une partie de « Tomate », vraiment génial, si seulement les petits des centres de loisirs français étaient aussi entousiastes! Le problème est qu’une fois lancés, rien ne les arrête. Il a donc fallu s’improviser jongleur ou instituteur pour jérome, bruiteur et percussionniste pour moi, et même champion de lutte pour toutle monde y compris les jeunes qui se sont pris au jeu. D’ailleurs certains jeunes ont fait profil bas lorsqu’un petit d’une dizaine d’année à peine leur à mis une raclée monumentale à la lutte (sport national ici). L’heure du départ était tout de même la bienvenue car nous avions 5 enfants à chaque bras qui voulaient faire l’avion ou nous faire tomber parterre, les gouttes de sueur perlaient sur le front et un peu partout d’ailleurs, de plus il fallait que l’on rentre à pied jusqu’au camp.

Nos horaires sont très souples, et nous devont toujours prévoir les choses au dernier moment. Difficile de visiter et de découvrir ce superbe endroit. Peut-être l’ile aux coquillage pour ce week end, tout dépendra des sorties que les jeunes programment. Pour l’heure, je pars travailler. Repas à midi (avec le mains, chouette! C’est rigolo mais j’ai tout le temps du riz dans la barbe…), temps calme sous la chaleur de 2h à 15h, réunion avec l’équipe et les jeunes (compter à peu près 4h de réunion…).

Ba bennen yoon, inch allah!

« Mamie »

Un ptit bout d’article pour une grande grande dame!

Michelle, mais appeler là Mamie. Une dame qui est à 300% depuis la création de Vivre Ensemble. Discuter avec elle vous laisse bouche ouverte, yeux agards tellement ses histoires, ses péripéties, ses réussites surtout, et ses projets sont de la grandeur de son coeur: énorme!

Commentaires

Merci pour vos commentaires, c’est un réel plaisir à chaque fois de voir qu’il y a du monde qui nous soutient, ça apporte autant de chaleur que le soleil de Mbour!

Continuez comme ça!

ps pour guy: ça pousse l’avion! J’y ai penser à chaque décollage en rigolant tout seul dans mon coin…

 

Biz’

Mustapha

Il mérite ces quelques lignes. C’est un super bon homme qu’on a rencontré là: 1m75 sur 1m50 de large, des bras comme mes cuisses, , des pectoraux à la Stalone, une tête d’ange et surtout un coeur d’or (heureusement vous me direz…). Dès le premier soir, il parle en wolof à certains habitués du bar, on comprendra qu’ils assurent notre image auprès des enquiquineurs du pays (rastas surtout) pour leurs dire de nous laisser tranquille. Vu la taille de ses mains, tous aquiessent… Il nous a d’ailleurs défendus le lendemain contre un mec un peu bourré aux propos douteux (discussion en wolof, mais nous avons supposé que nous étions à la base de la dispute, et oui, les racistes français devrait venir faire un stage ici, il verrait comment on se sent quand on a une couleur de peau différente des autres, je suis sur que certains ne se supporterai plus..)

Bref, vous inquiétez vraiment plus, on a des anges gardiens avec nous (au moins une bonne dizaine le samedi soir, tous aussi cools les uns que les autres, et les gens commencent enfin à nous considérer à notre juste valeur.

Le temps clignote et je fais des fautes d’orthographe, il est donc temps d’y aller. Merci beaucoup pour vos commentaires, nous essaierons d’écrire le plus régulièrement possible..

Topette!

123

bailleulalondres |
luluaucostarica |
Marina Baie des Anges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | houda45678
| sanvoyage02
| ensetbretagne